Grüezi la Suisse! #3 L’aprèm au Pilatus

Catégories Suisse, Voyages
pilatus vue depuis le train

La ville de Lucerne se démarque très vite par son accès au lac et surtout par la vue de ses paysages montagneux qui se doivent d’être explorés aussi tôt que possible. C’est ce qu’on a exactement fait, en quittant la ville pour rejoindre le Pilatus de Lucerne en quelques quarts d’heures. Autant vous dire tout de suite que cet endroit ne paraissait pas du tout familier, alors qu’il fait partie des merveilles de la Suisse (on pourrait même dire de l’Europe).

Avant même d’arriver à l’endroit, on vit les téléphériques de couleur rouge suspendues montant vers le sommet. Mon amie Sab suggéra que nous prenions plutôt le train pour atteindre là-haut. Nous nous trouvâmes une place pour nous garer, récupérâmes nos billets de train et attendîmes à l’arrêt. Prendre le train vers le Pilatus est une particularité car c’est le chemin ferroviaire le plus raide du monde. Les trains sont déjà bâtis de façon à ce qu’ils puissent rouler stablement sur une pente d’environ 48% (ils sont limite verticaux!). Quelle que soit la place assise prise, tout le monde aura droit à son paysage pendant les 30 minutes du trajet. Il faudra surtout être sûr de ne pas louper le dernier train, sous peine de devoir monter la pente à pied… pendant 5 heures! Malgré un temps magnifique, on préfère passer la randonnée…

train vers le pilatus de lucerne

Si à déjà une dizaine de mètres, la vue vers le lac et autres villages dans les alentours met les passagers du train dans tous leurs états, on n’a encore rien vu à 1000 mètres de hauteur. Sur notre chemin, on entendit des cloches près des fermes, on comprit vite qu’il s’agissait des vaches. On croisa également des passants courageux de parcourir les 5 heures de marche vers le Pilatus. Plusieurs tunnels nous gênent un peu, mais à la sortie du dernier tunnel, nous obtenons enfin un avant-goût très prometteur dès notre arrivée en haut. Je suis très satisfaite d’ailleurs d’avoir pu capturer cet avant-goût qui est tout simplement splendide! Quelle beauté!

pilatus vue depuis le train

On s’approche très vite de l’hôtel, de loin, on voit l’autre entrée de l’établissement avec une téléphérique se dirigeant tout simplement vers le bas.

sortie téléphérique hôtel pilatus

Après avoir checkin et déposé nos affaires dans la chambre, on ne pouvait plus attendre d’aller nous balader vers les sommets. Le bâtiment de l’hôtel est en forme de cylindre laissant la possibilité à tous les résidents d’avoir une vue pittoresque quelle que soit la chambre choisie. Trois sommets se distinguent du Pilatus: l’Esel, l’Oberhaupt et le Tomlishorn. À plus de 2100 mètres de hauteur, il faut bien reconnaître que la température est un peu fraîche (environ 14°C) malgré le soleil, c’est donc pull, pantalon de sport et chaussures de marche obligatoires! Dans la photo ci-dessous, le sommet Esel est assez simple à accéder, mais il faut aimer les escaliers!

hôtel pilatus

Pendant la montée sur l’Esel, on distingue très facilement le sommet opposé, l’Oberhaupt.

escalade pilatus montée pilatus

Bien que le chemin semble de plus en plus raide, on ne lâche jamais prise, le décor montagneux nous stimule et donne l’impression que nous allons toucher les nuages.

lac quatre cantons depuis pilatus merles de montagne fleurs montagne escaliers pilatus lucerne pilatus lucerne

Difficile aussi de ne pas s’arrêter en chemin sans prendre quelques photos qui nous paraissent bien trop belles pour être vraies! On eut l’impression d’être dans des cartes postales!

teaso pilatus

pilatus alone

pilatus soleil

Un joli petit coucher de soleil surligne une bonne partie du paysage en orange, gagnant notre réjouissance quant à la journée de demain, qui nous promet un temps magnifique. À suivre dans le prochain article! 🙂

grotte pilatus

nuit pilatus

1 commentaire sur “Grüezi la Suisse! #3 L’aprèm au Pilatus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*