Les premières habitudes berlinoises adoptées!


Berlin, Humeurs / mardi, août 21st, 2012

J’y repense encore, il y a quelques années, je détestais l’Allemagne et tout ce qui représentait ce pays… Eh bien, je me surprends à l’aimer après ma période Erasmus à Schwenningen! Parfois, je commence même à dénigrer la France en ne citant que du positif chez les Allemands, ce qui a le don d’énerver plus d’un de mes amis français. Au bout de plus d’une année vivant outre-Rhin, j’ai adopté leurs habitudes plus ou moins bien. Ces simples choses typiquement berlinoises qui me font vibrer dans la capitale, à part les Currywurst et les Apfelschorle:

Les transports en commun: S-Bahn, U-Bahn, Regional Verkehr, Bus, Tram… ya rien à dire, ils sont bien! Tandis que j’ai toujours détesté utiliser les Bus et Trams Soléa de Mulhouse, je kiffe trop les S-Bahn et U-Bahn. Bien sûr, du fait que leurs fréquences soient régulières et denses, on ressent bien l’avantage de vivre dans une grande ville. Surtout lorsqu’on habite en plein centre près de l’arrêt Stadtmitte, où passe la U2 qui dessert Zoologischer Garten, l’Olympia Stadium, Nollendorfplatz ou Alexanderplatz, les points spots de la ligne.Au niveau des trains, l’ICE (L’InterCity Express) n’est peut-être pas aussi rapide que le TGV, mais le design est plutôt sympa et m’impressionne toujours autant, à chaque fois qu’il y en a un qui passe devant moi.

– Les Schinken-Käsestange: le matin, je me lève et j’ai toujours faim. C’est plutôt lassant de manger une simple tartine au chocolat ou aux confitures au petit-déjeuner. Peut-être que mes origines asiatiques y sont pour quelque chose, mais j’adore manger salé dès le matin. Pour cela, rien de tel qu’une mini-baguette légèrement grillée avec une tonne de fromage et de lardons! Un vrai délice, pas forcément bon pour la ligne, mais ça fait toujours du bien d’en manger de temps en temps. C’est pas mal en petit-déjeuner, mais c’est parfait pour les creux de 10h ou durant une pause-midi.

– Le Club Mate: Ouuh, c’est LA boisson révélation que j’ai découvert l’année dernière. Au boulot, on pouvait se servir à boire librement parmi de nombreuses bouteilles. Eh oui, il y avait du Club Mate, c’était impossible de ne pas le tester, ne serait-ce qu’une gorgée. Au premier abord, ce n’était pas spécialement délicieux, c’est bourré de cafféine, mais étonnamment, je réalise que j’ai vidé la bouteille d’un demi-litre au bout de 5 minutes… Depuis, je suis totalement addict à cette boisson énergisante et elle m’empêche de dormir pendant le boulot 😀

– Les gens qui boivent leurs bières Becks dans les lieux publics le soir dans les transports: Oui, ça me surprend beaucoup, surtout en tant que Française venant d’une petite ville comme Mulhouse ou Wittenheim.

– Les brunchs: chose que je n’ai jamais faite en France. Je crois avoir été invitée plus souvent à des brunchs le dimanche matin par mes amis qu’à un dîner en Allemagne… Un endroit de brunch à recommander? Allez sur Prenzlauer Berg au long de la rue Lynchenerstraße ou Kreuzberg à Morgenland!

FluxFm: c’est cette radio alternative qui me tire de mon sommeil tous les matins et me fait réaliser que je suis à Berlin. J’avais pour habitude au lycée d’écouter Europe 2, l’ancêtre de Virgin Radio, qui passe ridiculeusement les mêmes sons qu’NRJ. Je redécouvre chaque jour des vieux sons rock  indie, pop des années 80-90 (New Order, The Breeders, Blur, The Smiths…), des années 2000 (Artic Monkeys, Kayser Chiefs, the Hives…) et les sons électros qui branchent Berlin tels que Digitalism, Apparat. C’était l’occasion aussi de découvrir des groupes allemands tels que Beatsteaks, Kraftklub ou Frittenbude.

Bon, vous l’aurez constaté, il n’y a que la bouffe qui m’obsède, comme cité dans les points précédents :). Il y a sûrement des choses que j’ai oublié d’en parler, mais je pourrais le faire une prochaine fois. D’ailleurs, il y a certains éléménts qui m’énervent aussi en Allemagne et qui me manquent en France. Comme quoi, je peux très bien me sentir comme chez moi à Berlin mais rien ne peut m’empêcher de dire que la France possède d’autres merveilles. A suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.