Voyage gustatif au Cambodge: Angkor Wat à Berlin


Back to the Roots, Bonnes Adresses Berlin / dimanche, avril 12th, 2015

Tandis que de nombreux restaurants vietnamiens et thaïlandais prennent la côte dans notre carte U-Bahn berlinois, un seul et vrai restaurant cambodgien/khmer se distingue à Berlin, sous le nom d’Angkor Wat, en hommage au monument le plus reconnu du pays. D’autant plus qu’avril symbolise le Nouvel An Khmer.

Parce que l’Angkor Wat était situé à quelques mètres de mon premier appart berlinois à Tiergarten, il était bien évident qu’il fallait y entrer au moins une fois! Une fois la porte poussée pour entrer dans le resto, l’une des serveuses vous accueillera avec une grande gentillesse et avec un peu de chance, le patron phnom-penhois, Dany Hok serait là tout souriant pour vous saluer. Par réflexe, je lui rends son sourire, joins mes deux mains et lui dis « Chim Rip Sour Pouv » (= »bonjour mon oncle »), parce qu’il est impossible de se voiler la face quand on a un visage typiquement khmer, comme le mien. Ce n’est peut-être pas pour rien qu’on dira que le Cambodge est un pays souriant, mais en vérité, toute cette manifestation cache également un traumatisme dans le passé, le régime des Khmers Rouges et le génocide.

Décor Angkor Wat Berlin
Crédit photo: getidan.de

Pour en revenir avec le restaurant, le décor est, de mon point de vue, sublime et typique. L’atmosphère est calme et reposant, on sent vraiment beaucoup d’amour (ou c’est peut-être moi qui suis coincée dans le monde des bisounours), en tout cas, du respect! En ce qui concerne la carte, malheureusement les prix sont un peu onéreux, mais il faut dire que le cadre et la qualité des plats changent rapidement la donne. Si l’hésitation vous domine ou que la cuisine khmère reste encore floue dans vos pensées, les menus mensuels (de 1 jusqu’à 3 personnes) proposés seraient la meilleure idée (et honnêtement, c’est le meilleur deal rapport qualité/prix) et contiennent entrée + plat + dessert.

Sans surprise, on retrouve, dans la carte d’Angkor Wat Berlin, beaucoup de plats qui sont similaires aux plats thaïlandais ou vietnamiens (ex: le kutiew qui est aussi le pho’ vietnamien). Lire en lettres latines les plats en khmer me fait un peu sourire: samlar (=soupe), sach ko ang (=viande de bœuf mariné), ça donne vraiment l’eau à la bouche. Je vous entends également me demander en quoi la cuisine cambodgienne se distingue des autres cuisines asiatiques. Les responsables sont les épices et arômes utilisées pour donner du goût aux plats. La sauce la plus connue est le prahok, fait à base de poisson fermenté (que j’adooore miiaaaam – et il y a une explication claire de cette spécialité par Ici-Laos-Cambodge). Malheureusement, j’aurais voulu que ce resto propose en entrée des feuilles de chou vert qu’on pourrait tremper dans de la sauce prahok directement, afin de bien rester dans l’univers khmer!

sauce prahok
Sauce prahok dans un resto khmer à Paris

Ce petit bémol ne m’empêchera pas de me régaler avec le Cha Sach Ko Sondek (viande de bœuf sauté avec petits pois, citronnelle et feuilles de bergamote), une soupe qui se rapproche des vraies soupes khmères que mon père en fait. <3 En entrée, je suis déjà séduite par les rouleaux de printemps et été, joliment aménagés sur leurs assiettes.

Quoi qu’il en soit, tout le monde trouvera son bonheur parmi les délicieuses spécialités (y compris pour les végétariens, les amoureux des fruits de mer, poissons, etc.). En ce qui concerne le dessert, mon favori dans la liste est les bananes grillées au miel.

Restaurant Angkor Wat
http://www.angkorwatrestaurant.de/
Paulstraße 22
10557 Berlin (Tiergarten)
Accessible avec les S3, S5, S7  – Station Bellevue

0 réponse à « Voyage gustatif au Cambodge: Angkor Wat à Berlin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.