Berlin has been also to Saigon!


Berlin / Sunday, July 21st, 2013

Parce que mes gènes asiatiques reprennent souvent le dessus, je peux me montrer complètement intarissable sur les spécialités culinaires et me dire quelle veinarde, je suis d’être parmi ces Berlinois et de profiter des endroits pour manger des plats sympas

CoCoBanhMiBerlinLorsqu’on évoque la cuisine vietnamienne, on pense tout de suite aux nems, aux rouleaux de printemps ou à la soupe pho. Il y a tellement de restaurants vietnamiens à Berlin que je ne saurais vous révéler le nom de mon préféré, tout simplement parce que je n’ai aucun resto préféré. Mais s’il y a bien deux restaurants vietnamiens qu’il serait intéressant de tester, c’est aux alentours de Rosenthaler Platz. Non, oubliez Transit et les jolies serveuses bimbo portant les talons hauts. Avec un peu de chance, si vous tournez votre tête en face vers la droite (depuis le Transit vers l’arrêt d’UBahn, vous tomberez sur le Cô Cô Bánh Mì Deli. Première impression loupée.. vous ne l’avez pas remarqué. Ou alors, la taille de l’établissement est tellement petite et discrète, qu’il a l’air assez.. nul ou inintéressant. Bon. Comment osez-vous y passer devant sans vous attarder à ces couleurs exotiques (d’accord, je me calme un peu)!

banh mi berlin

Cet endroit est tout simplement sympa pour déguster ces fameux sandwiches franco-vietnamiens qu’on appelle le Banh Mi. La baguette vietnamienne, légèrement différente de la baguette français traditionnelle, est faite à partir de farine de riz, ce qui donne un goût assez léger et délicieux. Attention, je ne suis pas entrain d’acclamer que c’est plus goutu que le pain français, loin de là, je ne veux pas créer d’hostilités, d’autant plus que la baguette vietnamienne est inspirée de la française.

Donc, imaginez ce mélange franco-vietnamien où les ingrédients locaux s’incorporent avec les plats français. Ça donne un banh mi classique, composé de légumes frais (coriandre, fines tranches de radis et de carottes, concombre avec des tranches de porc cuit à la sauce d’huître ou de soja. Le tout aromatisé avec un peu de sauce chili/mayo/citronnelle/jeunes-oignons. Bien sûr, il existe plusieurs variantes du Banh Mi, on peut être très flexible en intégrant du bœuf à la place du porc ou encore du tofu (ils ont plusieurs sortes de banh mi végétariens!). Et si les sandwichs ne vous branchent pas tellement, le  Cô Cô Bánh Mì sert également des soupes phos et des bánh xèo (c’est quoi les bánh xèo?). Plus d’infos sur le resto? ICI 😀 –> http://www.co-co.net/

disctrict mot berlin

L’autre restaurant vietnamien méritant d’être évoqué ici, se nomme District Môt. Imaginez juste que vous vous dirigiez au Transit et ses serveuses bimbos surchargées de clients à servir, mais marchez un peu plus loin dans la Rosenthalerstraße. Le coin n’a pas l’air très excitant non plus, dès qu’on voit de loin les tables de l’extérieur en présence des tabourets en plastique pour enfant,  les couverts/baguettes et sauce chili+soja déjà à disposition et SURTOUT très important, les papiers de toilettes faisant office de serviettes. Eh oui, WE’RE IN DISTRICT MÔT, B*TCH! 😀 district mot berlin saigon style

District Môt ou District Number One, comme cela signifie, est un vrai restaurant vietnamien qui veut justement fournir cette atmosphère de Saigon et le concept de streetfood. Ce que j’aime dans cet endroit, c’est son sens de créativité et l’authenticité par rapport aux autres restaurants vietnamiens, trop adaptés à la culture européenne. Il y a quelques semaines, District Môt a bloqué leur rue pour faire plus de places à la terrasse et cela était fort bien agréable durant l’été. Je pense que les efforts n’étaient pas négligeables ici, l’odeur des encens ou du durian me ramène à mes vacances familiales en Asie. Je souris aussi en voyant les parasols de la marque d’eau La Vie, très connue au Vietnam, les Vespas old-school et les mini cuisinières datant des années 90…

bun cha district mot berlinAu niveau de la carte de menu, il y a plein de choses à dire. C’est plutôt varié, comme pour les amateurs de bœufs, de poulets, de nems, des boulettes de porc ou mêmes des cuisses de grenouilles et vers de terre grillés! MIAM 😀 Les habitués de la cuisine vietnamienne seront probablement ravis de trouver un plat à base de pâté de crevettes qui “sentirait la mort” comme rétorquait un de mes amis britanniques. Ce qu’il ignore, c’est que c’est justement l’odeur qui m’a tout de suite donné envie de m’intéresser au District Môt. Il faut dire que c’était assez gênant de déguster ce genre de pâté à l’odeur qui choque tout de suite. Mais finalement, je reste nostalgique à la cuisine de mon père et me laisse très vite tenter par un plat de riz cantonnais aux crevettes.

Le plat que je vénère le plus dans ce restaurant est ce fameux Bun Cha aux boulettes de porc. Je m’empresse de faire tremper mes feuilles (coriandre, herbes, salades, menthe), mes gousses de soja et les nouilles de riz dans le petit bol de viandes et je me régale avec délice. Un goût qui me rappelle tellement la cuisine de ma tante à Trà Vinh au Sud du Vietnam et les repas-dîners en famille. Rien que de voir les plats, mon envie de repartir au Vietnam s’accroît.

mojito fraise district mot berlinEn revanche, ce que j’aime le moins dans ce restaurant, c’est la quantité presque ridicule, alors que le prix paraît un peu cher à mon goût (exemple: 3 pauvres nems ou cha gio qui font la taille de mon pouce à 4 euros). C’est clair qu’on ne se donne pas qu’à moitié lorsqu’on cuisine des plats vietnamiens, mais je pense que c’est un peu dommage que les portions soient aussi limitées. Je ne dis pas non plus que c’est le meilleur restaurant, c’est juste un endroit à tester pour dîner après le travail, si vous en avez marre des restaurants bondés comme Monsieur Vuong ou Transit, la porte est ouverte et vous pouvez tester des boissons typiques comme le lassi au durian ou le mojito à fraise (Erdbeer-Mojito, mon préféré!).

Check there: http://www.districtmot.com/

0 Replies to “Berlin has been also to Saigon!”

  1. Je n’avais jamais entendu parler de ces baguettes Franco-vietnamiennes , ca se trouve souvent dans les restos vietnamiens? Ca doit bien se trouver a Londres, faudrait que je me renseigne 🙂

    1. Bon, en réalité, on appelle “banh mi” et ça se nommerait également sandwichs vietnamiens. J’ai juste capté 2-3 sandwicheries vietnamiennes sur Berlin, mais sinon, si tu n’en trouves pas à Londres, tu peux le faire assez facilement à la maison, avec 15 cm de baguette et quelques ingrédients que tu peux trouver dans les épiceries asiatiques (radis blanc, gousses de soja, coriandre, viande de porc, etc.) ^_^

  2. Merci pour ce tips Teaso. Au même emplacement l’année dernière, il y avait un Viet un peu “Fusion”. Très chic, bonne bouffe, mais hors de prix. Je me demande si ce sont les mêmes proprios qui ont changé leur approche.

    Sinon, juste en face, il y a le Chen Che (http://www.chenche-berlin.de/). C’est un des plus beaux restau asiates que j’ai vu et on y mange super bien. Ils font un Pho qui se rapproche le plus de celui auquel je suis habitué, cad avec beaucoup de verdure (basilic, soja, coriandre, etc) et un vrai bouillon. Depuis que je suis à Berlin, j’ai essayé plus de 15 restau pour tester leur Pho et j’ai pas encore trouvé celui qui m’a fait craqué. Si tu as des recommandations, je suis preneur.

    1. Salut Hong, merci pour ton commentaire. Je teste également énormément de restaurants vietnamiens sur Berlin, mais je n’ai pas vraiment trouvé un qui est au top du top, mis à part, qu’ils sont souvent très bon. Je pense que les meilleurs plats sont toujours faits-maison 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.