Escapade en Haute-Savoie et la région du Lac Léman


Europe, France, Voyages / dimanche, juillet 20th, 2014

L’une de mes résolutions cette année, était de découvrir davantage la France et j’ai été ravie d’avoir consacré un de mes longs week-ends en Haute-Savoie. Le vol entre Berlin et Genève a duré un peu plus d’une heure, comme Berlin-Bâle et avant l’atterrissage, j’ai été fascinée de voir la beauté montagneuse depuis mon hublot. J’étais juste entraînée par cette énorme contraste: passer d’un Berlin urbain à un environnement culturel m’a fait un bien fou.

L’idée initiale de ce séjour proche des Alpes avait pour but de retrouver une bonne amie à moi, Ade avec qui j’ai passé mes 2 ans de Master (qui se reconnaîtra sûrement 😉 ).

Jour 1 :

Le premier jour, nous nous sommes retrouvées directement au centre-ville de Genève (facile d’accès depuis l’aéroport via le TGP). Le soleil étant rayonnant ce jour-là, on ne pouvait pas demander mieux pour une petite balade au bord du lac Léman, via le Jardin Anglais et découvrir le fameux Jet d’Eau de Genève, apparaissant sur les cartes postales.

lac genève

Au passage, on est montées dans le cité-centre en flânant dans les petites ruelles, sans oublier de faire coucou au vieux canons exposés derrière la Maison Travel (musée historique de Genève) pour nous perdre au final au petit terrasse de la Cathédrale Saint-Pierre de Genève, donnant une vue agréable de Genève-ville et ses alentours (sans oublier les zones montagneuses) !

vue genève depuis cathédrale st pierre

Jour 2 :

Ça y est, Teaso a franchi le pas en découvrant autre chose que l’Alsace en France : Annecy et son magnifique lac du même nom. Tadaaa. Encore une fois, j’ai été trop pessimiste en sous-estimant la température en Rhônes-Alpes. Parce qu’avec ces montagnes en arrière-plan qui me paraissaient un peu glaciales (altitude oblige), je finis par me maudire d’avoir troqué mes vêtements légers pour un jean serré et mes Converse. Avec l’eau teintée de différentes nuances de bleu, on ferait bien trempette avec nos petits pieds étouffés dans nos baskets.lac annecy

Un vrai régal occulaire quand on empruntait le chemin longeant le lac (je crois que j’ai même pris le caillou d’Ade sur la photo ci-dessus). Au bout du chemin, on arrivait au centre-ville et au premier abord, j’ai cru voir Colmar, la petite Venise, avec ses canaux et ses petits ponts romantiques (qui iraient très bien pour une photo de mariage). J’apprends d’ailleurs par Ade, qu’Annecy était également surnommé la Venise… des Alpes! Effectivement, il y a bien comme un air de ressemblance (comme quelques gouttes d’eau… buuuh le jeu de mots!!!).

annecy ville

canaux annecy

Je me rappellerai de cette charmante petite journée à Annecy avec ses délicieuses odeurs fruitées du marché et sa boulangerie qui nous sortait des éclairs ! Non seulement, je fêtais mes retrouvailles avec ma petite Ade, mais aussi avec la vraie pâtisserie française, à qui je m’incline, ô Êclair au Café ! Vous me faites revivre ! Quel agréable déjeuner au Pâquier.

pique-nique éclair volvic parc annecy

L’après-midi, on a fait un petit détour à la partie « jeune et moderne » d’Annecy et j’ai eu la malchance de découvrir La Cure Gourmande, une biscuiterie qui a décidé de me faire coller un sachet de 360 g de petits gâteaux aussi sucrés que goûteux. La variété est plutôt impressionnante, ce qui m’a encouragé à prendre tous les types de biscuits que je croise sur mon passage (et que je ne regrette pas d’ailleurs :D) : abricots, chocos, cannelle, vanille, marzipan,… en voilà des idées pour mes prochains gâteaux de Noël, cette année!

la cure gourmande annecy

Pour clôturer cette journée riche en paysages vertueuses et en plaisirs gastronomiques, on se décide de rouler vers l’autre côté du lac, à savoir, Talloires. Et là.. j’ai décidé que je vais mettre cet endroit sympathique dans ma liste de lieux où je pourrais me marier (je n’ai pas arrêter de bassiner Ade avec mes projets de mariage, alors qu’il n’y a rien de commencé hehe). Enfin! On pouvait s’accorder une petite pause d’une heure pour nous déchausser et laisser nos pieds… prendre leur pieds! Plouuuuf! En plus, on pouvait mater de loin un petit spectacle de skieurs nautiques.

talloires talloires

Jour 3 :

On a senti quelques gouttes de pluie à La Roche-sur-Foron, ville au passage que j’ai enfin pu découvrir en une matinée. Soyons honnêtes, il n’y a pas vraiment grand chose, mais cette ville possède un endroit qui m’a juste scotché ! C’était derrière le château de l’Échelle quand on escalade la Rampe du Crétet. C’est vert, naturel, ça apaise… J’étais juste sur mon petit nuage !

la roche sur foron vue montagne la roche sur foron panorama vert

Après cette petite découverte délassante, on s’était arrêtées à la Bonbonnière de La Roche sur Foron et nous régaler des petits macarons. 🙂 Parce qu’avec cette pluie, il faudra bien retrouver un petit peu de couleurs vives et ce n’est pas le Lapin veillant aux plantes d’Ade qui nous dira le contraire.

macarons bonbonnière la-roche-sur-foron macarons bonbonnière la-roche-sur-foron

Au fil de la journée, les températures restaient agréables, mais on a préféré rester prudentes en embarquant nos vestes pour notre escapade aux Gêts l’après-midi. Les Gêts, comme la station de ski oui! Je ne m’étais jamais rassasiée de la vue des paysages lorsqu’Ade roulait sur la route. On avait croisé d’ailleurs quelques « amis » à sa Titine sur le chemin nous faisant subir des virages incessants. Mais l’idée de monter la montagne sur cette route m’enchantait tellement que j’oubliais ma routine berlinoise. Lorsqu’on arrivait aux Gêts, l’ambiance dans la ville était très animée, malgré la hors-saison, ce qui n’empêchait pas la ville de prêter ses pistes de ski en été pour les cyclistes de cascade ! Pas d’acrobaties pour nous au programme, mais viste de la musée de la Musique Mécanique ! 😀

entrée musée mécanique les gêts

Après les Gêts, notre prochaine destination de la soirée étant Thonon-les-Bains, Ade a eu la merveilleuse idée de me faire découvrir le lac Montriond. Là, je crois que ce paradis a dépassé toutes mes attentes ! Ce qui rend Montriond aussi spécial, c’est sa vénusté tellement naturelle qu’on a l’impression que son calme est protégé les Rocs d’Enfer. Maintenant, je crois savoir où donner ma réception de mariage (il y a une salle polyvalente dans la zone qui doit donner une vue fabuleuse)!

lac montriond

Et comme nous aimons à la fois les paysages naturels et les plaisirs sucrés, on s’est récompensées de notre longue route avec une tarte aux myrtilles made by L’Auberge du Verdoyant avec la magnifique vue depuis leur terrasse.
Je pense que le Lac Montriond fait beaucoup d’heureux en randonnée ou des amateurs de canoë.

terrasse auberge du verdoyant lac montriond

Dernière étape de la journée, nous arrivâmes enfin à Thonon-les-Bains ! Et puis, il y a eu ça ! Le lac Léman! Malheureusement, je n’avais pas eu le temps de tester les bains thermaux de la ville, mais je suis bien contente d’avoir pu profiter du coin.

lac léman thonon-les-bains

Ainsi s’achève notre périple de la journée avec un bon plat américain. D’ailleurs au cours de ce dîner, j’appris que Thonon-les-Bains avait un club de football américain :  les Blacks Panthers. Un sport dont j’ignorais son existence en France!burgers quarterback anthy-sur-léman

Jour 4 :

On était rentrées de Thonon la veille sous une pluie battante et ça ne s’était pas arrêté à notre réveil le lendemain. Peut-être que La-Roche-sur-Foron pleurait déjà mon départ. 🙂 Ade a eu l’initiative de planifier un aprèm ciné au Gaumont Archamps, à proximité de Saint-Julien-en-Genevois. Ça nous permettait déjà de nous détendre un peu et d’avancer sur notre chemin, puisque nous n’étions plus qu’à une trentaine de minutes de l’aéroport de Genève.

Je quittai la Haute-Savoie et la région du lac Léman avec une petite tristesse, ainsi que ma petite Ade :'(, mais j’ai les yeux remplis d’étoiles dû aux reflets de l’eau des lacs Léman et Montriond. *_* Les gens que j’ai pu rencontrer au cours de ce séjour étaient chaleureux et posés (totalement différents du monde berlinois où on ne pense qu’à savoir dans quelle boîte passer nos samedis soirs ou trouver la force de partir bruncher avec son groupe d’amis le dimanche matin). 😀 En décollant de Genève, je retrouvais avec une pointe de nostalgie, le beau lac au coucher du soleil, ainsi que le Jet d’Eau depuis le hublot !vue genève depuis avion

<3 A bientôt Ade pour de nouvelles aventures et un gros gros merci pour ce séjour totalement réjouissant qui m’a ressourcé de la tête aux pieds. J’espère pouvoir y revenir l’année prochaine avec mon chéri 😀 <3

0 réponse à « Escapade en Haute-Savoie et la région du Lac Léman »

  1. C’est chez moi ça… 😉

    C’est vraiment marrant d’avoir le point de vue de quelqu’un en vacances là ou tu habites au quotidien ! (mais j’avoue que c’est un chouette quotidien..)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.