Invasion de cerisiers à Berlin

Categories Berlin

Les cerisiers à Berlin ne cessent d’envahir les galeries de photos et les réseaux sociaux et pourtant, on ne s’en lasse pas. Malgré la fraîcheur, une onde de douceur et des tons japonisants s’instaurent lentement à Berlin: la saison printanière s’impose.

cerisiers berlin

Il semblerait que la réunification allemande ait suscité beaucoup d’intérêt auprès des médias japonais, à tel point qu’une certaine chaîne télévisuelle au nom de TV Asahi lança l’initiative de collecter des fonds pour offrir la plantation des cerisiers en Allemagne. Cette initiative baptisée, la « campagne Sakura » (=cerisier en japonais) a permis de réunir l’équivalent d’un million d’euros pour planter pas loin d’une dizaine de milliers de cerisiers japonais, principalement à Berlin et dans la région de Brandebourg. Les premiers cerisiers furent plantés en novembre 1989 au Glienicker Brücke, un des ponts ayant représenté la division de l’Allemagne.

Si pour beaucoup de personnes, le printemps est une saison très appréciée, tout cela a un sens au Japon. La période Hanami, représentant l’apparition massive des cerisiers au pays du Soleil Levant est un véritable patrimoine culturel de la saison printanière.
Une des mes meilleures amies me disait que le printemps était sa saison préférée, car il représente le début à tout, l’espoir et le retour du soleil après un hiver rude. Parallèlement, cette campagne Sakura voulait en quelque sorte, apporter de l’apaisement dans le cœur des Allemands, à peine remis de la fin de la guerre froide et la division nationale.

Il faut dire aussi que le lieu, où se trouvaient la plupart des cerisiers, traçait une grosse partie de la frontière entre la RDA et Berlin-Ouest. Peu populaire, la fête des cerisiers Kirschblütenfest dans le quartier Teltow se déroule tous les ans et réunit les passionnés de la culture japonaise, y compris les plus extravagants, qui n’hésitent pas à s’habiller à l’effigie des personnages de dessins animés ou mangas. Plusieurs stands tenus par des foodspots japonais à Berlin comme Smartdeli ou Kame sont présents pour vendre des boîtes à sushis ou des onigiris. Aaah voilà de quoi me rendre nostalgique de mon voyage au Japon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*