Le marché de Noël au pied de l’Église du Souvenir de Berlin

Catégories Berlin, Humeurs
marché de noel zoo berlin

Pfiou voilà bien longtemps que je n’ai plus touché à mon blog, par manque de temps et surtout d’inspiration. Il ne nous reste plus que quelques jours avant d’entrer dans les festivités. Je suis en ce moment en Alsace, mais j’ai envie de vous partager les impressions du marché de Noël de Berlin-Ouest, en quelques images. 

Malheureusement, le lundi soir, au même moment, un camion a décidé de foncer dans ce marché de Noël, tuant au passage, une douzaine de personnes, plongeant Berlin dans une stupéfaction sans précédent. 24 heures avant cet « incident », mon chéri berlinois et moi étions exactement au même endroit, au Breischeidplatz et c’était inimaginable que ce serait le lieu où se produirait ce fameux (finalement rebaptisé par les médias, le lendemain) attentat de Berlin.

marché de noel zoo berlin

Pendant l’expansion de cette horrible nouvelle dans les journaux télévisés et les réseaux sociaux, je sortais du U-Bahn à Samariterstraße, mon amie Ly m’envoyait un lien vers un article. Ma connexion Internet étant faible sous la terre, je détectais rapidement les termes allemands « LKW » (=poids lourds), « abstürzen » (=crash), « Weihnachtsmarkt » (= »Marché de Noël »), avant de sortir du métro. Dit comme cela, on aurait pu penser que c’était un accident. Quelques minutes plus tard, je rejoignis l’appartement de mon Hannylein et pris le temps de papoter avec lui, sans prêter attention à mon téléphone qui vibrait de façon saccadée. Cela durait encore 10 minutes, je me demandais si c’était parce que ma « cercle » alsacienne se réjouissait de mon retour dans la région, le lendemain et souhaitait à tout prix être sûre qu’on se verra. Une petite boule m’est soudainement arrivée au ventre: une vingtaine de messages Whatsapp non lus, à commencer par celui de mon groupe de collègues: « Guys, are you all OK? Hope you were not at the X-mas market« . Ensuite, une amie de fac: « Tu vas bien? Donne-nous des nouvelles STP« . Un pote de lycée: « Teaso, tu es là?« . Et ça ne finit plus, je laisse ces messages en suspens, avant de constater de nombreuses notifications Facebook, qui semblerait avoir activé sa fonction « Safety Check ». Petit à petit, je prends conscience de l’ampleur, jusqu’à ce que l’aperçu du dernier message s’affiche sur mon smartphone: « Allume la téléééééééé« . Et nous y voilà. Quelle année de merde.

Personnellement, je me sens tellement blasée voire scandaleusement indifférente. Il y a quelques jours, c’était l’anniversaire du décès d’un de mes parents; je ne pouvais que laisser mon moral couler au plus bas et ne fixer que le vide et le néant, lorsqu’on s’adressait à moi.

En hiver, les marchés de Noël sont une bonne opportunité pour remonter le moral et voir un peu plus de lumière dans nos nuits de plus en plus obscures. L’odeur des crêpes, des raclettes terriblement tentantes), du Glühwein fruité, un cadre nous autorisant pour une fois à sortir et remettre un peu d’étoiles dans nos pupilles égoïstes, rêvant secrètement d’un monde utopique.

Ces quelques photos du marché de Noël près de l’Église du Souvenir date du dimanche soir… oui oui, 24 heures avant que le poids lourd y ait foncé.

cadeaux marché de noel

liqueur aux oeufs

Difficile à croire que notre Berlin chéri serait à la une dans un contexte tragique, mais cette ville a déjà connu d’autres souffrances dans le passé et elle va s’en sortir. Cet événement ne va probablement pas m’empêcher de retourner dans ce quartier si j’ai envie de faire du shopping ou juste chiller.

😮😮😮😮 oooooh… #Budapesterstrasse #Kudamm #Charlottenburg #Berlinphotography #Berlin

A post shared by Thiso 🇫🇷 (@teaso) on

 

1 commentaire sur “Le marché de Noël au pied de l’Église du Souvenir de Berlin

  1. Je suis profondément touchée par l’attentat de Berlin. J’ai appelé mon amie allemande qui vit à Berlin pour savoir si tout allait bien et nous avons fondu toutes les 2 en larmes. Cette ville cosmopolite que j’aime tant, dans laquelle je me suis toujours sentie en sécurité, vient à son tour de vivre l’horreur. Mais cela ne m’empêchera pas de revenir encore et toujours à Berlin. Courage et douces pensées en cette semaine de Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*