Mes plaisirs coupables

Catégories Humeurs

Plus on vieillit, plus cela nous semble difficile d’assumer nos habitudes qui datent depuis nos vingtaines (ou même toujours). Il y a parfois ces petites choses de notre vie et mini-routine qui deviennent d’un coup nos raisons de vivre, sans déconner. De vrais guilty pleasures. Pour ma part, certains datent même avant mon arrivée à Berlin. Ne vous moquez pas de moi svp.

Acheter des fringues en ligne et s’intéresser aux tendances de la mode.

Travail oblige. Je ne peux pas passer vite fait devant une page web avec d’innombrables produits sans placer certains d’entre eux dans ma Wunschzettel. C’est également très laborieux de se limiter à faire du shopping en ligne tous les deux mois max. Un jour, j’ai fait une folie: j’ai carrément ouvert un blog consacré à la marinière et les vêtements rayés. Trop dégoûtée, je n’ai jamais eu le temps de le mettre à jour. En fait, je n’ai jamais eu le temps de prendre des photos de mes outfits depuis que Margot de The Pastel Project a quitté Berlin. Une paire de baskets rétro, une robe-pull streetwear, une paire de bottines rose avec des paillettes au talon, un bon pull en maille pastel, une marinière revisitée avec des ornements sur les épaules… OMG, donnez-moi tout ça!

 

Regarder les émissions de télé-réalité.

« Ich habe heuter leider kein Foto für dich » 🙁

Après 8 heures d’Excel, de codes HTML ou de tâches opérationnelles au boulot, c’est exactement grâce à ce genre de programme que je me défoule en fin de journée. Désolée, si je casse le mythe de l’intello asiatique, mais à côté de toute cela, sachez que je regarde avec assiduité les Anges de la TV Réalité, les Ch’tis et les Marseillais depuis leurs débuts. Je consulte leurs news et commérages au moins 3 fois par jour sur des sites de gossip pendant le boulot. Parfois, il m’arrive de refaire les anciennes saisons de la Star Ac’ (RIP Grégory :/ ) ou revenir au présent en suivant non-stop Asia’s Next Top Model.
D’ailleurs, Germany’s Next Top Model fait partie de mes méthodes pour me perfectionner en allemand.

La sauce aux truffes et le nem chua (=porc fermenté):

Ça pue, ça donne envie de vomir, ça sent partout dans l’appart, mais qu’est-ce que je kiffe quand j’entends la sauce aux truffes crépiter sur le pain dans le four. Quant au nem chua… purée comme ça sent fort et épicé. Voyant la tête de mon nounours berlinois, ses yeux m’ont l’air de dire: « Je réalise que je sors enfin avec la fille de mes rêves, jusqu’à ce qu’elle a commencé à manger du nem chua » . Bien évidemment, je préfère manger cela quand je suis sans compagnie, parce que seule, on devient plus folle. Miamiamiammmmm.

Jouer à Bubble Mania

Mon téléphone connaît en ce moment des problèmes de capacité de mémoire affectant sa performance. Si je n’arrive jamais à faire des Insta stories ou des Snap très rapidement, comme les vraies blogueuses lifestyle, c’est surtout à cause de la lenteur de mon smartphone, due à mes 15000 photos stockées dedans (n’en parlons de ma carte mini-SD) et de mes lourdes applications donc Bubble Mania (41 GB, ça ne rigole pas). J’y joue depuis le premier jour où j’avais mon smartphone en décembre 2012 et j’en suis désormais au Level 541. Je ne lâcherai pas l’affaire, j’y joue avant de tomber dans les bras de Morphée. Je me vois très mal sacrifier mon jeu préféré pour partager des choses sur Insta Stories ou Snapchat, bien que je souhaite être plus active sur les réseaux sociaux, quitte à perturber le fonctionnement de mon téléphone.

Aller aux Galeries Lafayette rien que pour les pâtisseries.

Je veux bien rester tolérante face aux Käse-Schinken-Croissant (croissant au jambon et fromage), je suis même une adepte du Berliner Pfannkuchen (brioche fourrée) et ça ne me dérange pas plus que cela de manger le Schoko-Croissant au nougat ou à la crème d’amandes. Par contre, là où il ne faut pas me froisser, c’est sur les vrais petits pains au chocolat à la Française et les éclairs (non pas les éclairs allemands qui s’appellent les Liebesknochen et qui sont moins sexy). Bonne Française nostalgique que je suis, il m’arrive de craquer et de dévaliser tout un rayon de Michel & Augustin, des pâtés Hénaff et de la pâtisserie à la sortie de la boutique. 😛 Là, on a de vrais éclairs. Mais si quelqu’un a une autre adresse de pâtisserie française sur Berlin, je suis preneuse!

Commander une boisson chaude zum Mitnehmen avant de se mettre en route vers le boulot.

Je ne sais pas quoi dire, mais c’est plus fort que moi. Je passe devant Spreegold et Café Fellows qui sont tous les deux sur mon chemin vers Alexanderplatz et je me dis qu’avoir un petit gobelet de matcha latte ou un black white macchiato entre mes mains pourrait m’aider à patienter dans le S-Bahn vers le boulot (argh ce n’est qu’à 3 stations et ça ne prend même pas 8 minutes). Fréquemment squatteuse chez mon copain sur Friedrichshain, il y a moins d’options de consommation matinale sur mon chemin, ce qui n’est pas plus mal pour mon portefeuille. Que se passe-t-il au pire? Bah attendre d’arriver au bureau avec du café gratuit…

Lire les fanfictions de Fullmetal Alchemist.

C’est très dur à expliquer cela, mais j’ai une grosse obsession du couple « Royai », le Colonel Roy Mustang et son Lieutenant Riza Hawkeye depuis la diffusion du tout premier épisode de Fullmetal Alchemist (c’est un anime japonais) lorsque j’étais au lycée. Il y a une alchimie tellement forte entre ces deux personnages que j’ai besoin de voir des illustrations, me faire des films toute seule. Du coup, je consulte quasiment tous les jours des histoires fictives sur leur couple inexistante sur Fanfiction.net (faites un tour sur ce site et constatez le nombre impressionnant d’histoires qui sont écrites sur eux!). Quel dommage qu’ils ne soient pas les personnages principaux! Comment peut-on ne pas imaginer une histoire d’amour entre ces deux-là? Oui bon ok ça va, ce n’est qu’un dessin animé mais figurez qu’ils font partie du Top 10 des personnages animés qui auraient dû se mettre en couple d’après WatchMojo! Avant de dormir effectivement, après une partie de Bubble Mania, rien de tel qu’une bonne fanfic’ pour plonger dans le conte de fées Royai. *_*

Bon bah voilà qui est dit! C’est quoi vos guilty pleasures?

4 commentaires sur “Mes plaisirs coupables

  1. Mmmmh, les Nem chua… Ca fait une éternité que je n’en ai pas mangé, mais je passais mon temps à en boulotter en permanence quand j’étais plus petite ! Et comme toi, l’amoureux ne supporte pas du tout de me voir manger ça, il trouve que ça pue, que la consistance est horrible, etc ^^’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*