Mon carnet d’adresses à Budapest


Voyages / Wednesday, April 29th, 2015

Comme évoqué précédemment, mon week-end à Budapest avec mon chéri berlinois, est rempli de plein de bons souvenirs et de beaux endroits fréquentés. La ville ne manque pas de chemins pour des petites ballades en amoureux avec ses parcs, sa colline et l’allée au long du Danube. En plus de tout cela, on peut très bien manger pour pas cher (enfin… pas cher comme pas cher à Berlin!) dans un cadre non déplaisant. Et se chouchouter aussi.

budapest

Pour commencer, je contredis déjà ma phrase précédente en mentionnant le New York Café dans la rue Erzsébet körút, affilié à l’hôtel 5 étoiles Boscolo avec son intérieur pittoresque de style néo-baroque. Dans le passé, ce café aurait la réputation d’avoir le service le plus désagréable et plus lent de Budapest. De mon point de vue, je pense que ça a l’air plutôt OK aujourd’hui, mais le professionnalisme et la qualité des boissons et pâtisseries proposées dans leur carte nous laissent toujours cet avant-goût du monde prout-prout. Si vous n’avez aucune contrainte budgétaire, allez-y vite parce qu’il faudrait peut-être faire la queue 5 min, ça veut déjà tout dire! 😉

New York Café Budapest

Pour notre premier dîner à Budapest, on s’était laissés séduire par les avis et les photos sur Trip Advisor qui nous ont mené jusqu’au Ruben ( Károlyi-kert). L’ambiance était très intime, c’est apparemment d’un de meilleurs restaurants hongrois en rapport qualité-prix. Avec un service irréprochable, un bon plat typique copieux et un bon verre de vin rouge, l’addition est étonnamment presque ridicule. Le seul inconvénient serait de penser à réserver bien avant et la cuisine ferme dès 22 heures apparemment. Finalement, on a été très chanceux.

Source: welovebudapest.com

Comme à Berlin, mes dimanches matins ne sont réservés qu’aux brunchs et pour rien au monde je ne casserai cette tradition à Budapest. Au quartier juif, on a mangé comme des rois au Café Zenit (Asztalfoglalás) avec la vue vers la grande Synagogue avec un bon brunch type English, à un prix abordable (jus d’orange inclus hihihi).

Source: cafezenit.hu

En traversant le Danube pour rejoindre le domaine royal, après trois bons quarts d’heure d’escalade sur la colline Buda, le Piknik Pavilon (Tárnok Utca) tombait à pic pour reposer un peu nos pieds et récompenser notre moral avec un bon irish coffee (que je vénère OMG!), nous laissant apprécier cette douceur de vie en plein milieu des sites historiques. C’est aussi un restaurant qui offre de bons plats delicatessen et méditerranéens.  piknik budapest

Pour rester dans les spécialités de l’Europe de l’Est, on a opté pour un assortiment de mets serbes (Mućkalica, Ćevapčići, saucisse épicée et bien d’autres) avec de la sauce au paprika, dans l’ambiance underground du Castro Bisztró (Madách Imre tér 3). Ce n’était pas le dîner le plus sain, mais yolo quoi!

plat serbe castro bisztro budapest

Le lendemain, jour de nos 3 ans de couple, nous avons préféré nous la couler douce (hé, on était en congés quoi!). Tandis que nos collègues subissaient le cauchemar lundi matin, nous nous sommes laissés transporter dans un monde plus rose aux thermes Széchenyi. Ce n’était pas une blague quand on nous disait que c’était un des principaux thermes de la ville, voire du pays. Avec des dizaines de bains à différentes températures, des saunas à différents niveaux de chaleur et un gigantesque bain chauffant extérieur, jamais nos peaux se seraient senties aussi libérées et hydratées! Malheureusement mon visage a attrapé un petit coup de soleil. D: Définitivement un MUST-DO!

Ces bains nous ont rapidement donné faim, après presque 5 heures dans l’eau. Après une bonne douche et un bon séchage, on revint dans le quartier de notre hôtel près du Musée National pour déguster les sandwich au pastrami, totalement nailed it chez All About Street Food (Múzeum utca 5). Et puis comme je suis une meat-lover, mon estomac n’a fait qu’un tour!

Photo: László Balkányi / WeLoveBudapest
Photo: László Balkányi / WeLoveBudapest

Toujours dans le délire Treat Yourself (et parce que je fêtais aussi mes 3 ans avec mon chéri berlinois, na), on s’est permis d’aller au Cyrano (Kristóf tér 7) comme des divas (je pense que ce resto en attire pas mal non plus). Je me suis penchée pour une bonne soupe indienne en entrée et un plat de crevettes sautées. Bilan: cher, mais acceptable.

Source: cyrano.hu

Le meilleur pour la fin, un petit coup de cœur! Le marché central de Budapest: Nagy Vasarcsarnok! On a tellement kiffé qu’on est restés au moins 4 heures à photographier les beaux stands, à craquer sur des crêpes (oui, c’était notre petit déj’ aussi!) et à utiliser toutes les couleurs des halles en arrière-plan pour réaliser nos beaux portraits avec le Canon EOS 60D de mon nounours berlinois. <3 Le marché m’a beaucoup rappellé celui de San Miguel de Madrid, par son ambiance très chaleureuse. Niveau architecture, il y a de quoi voir, on croit à un mix entre négothique et industriel.

grand marché budapest facade

intérieur grand marché budapest

teaso
Copyright pic: JL <3

Malheureusement on sait très bien qu’on est passés à côté des endroits encore plus sympas, mais nos estomacs ne pouvaient plus tenir le coup… On reviendra! Et pour les fans de Budapest, n’hésitez pas à nous lâcher quelques adresses! (si vous voulez bien…) 😀

0 Replies to “Mon carnet d’adresses à Budapest”

  1. Une belle balade gustative qui vient de m’ouvrir l’appétit !
    Budapest a vraiment l’air d’une ville agréable. Et apparemment, idéal pour un week end d’anniversaire ! =)

  2. Le sandwich au Patrami c’est la vie !
    La prochaine fois que tu passes par Paris, je t’emmènes en manger un dans le Marais. 🙂

    Tu m’as définitivement donner envie d’aller à Buda !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.