Petite après-midi à Zürich

Categories Europe, Suisse
vue zürich depuis lindenhof

Ceux qui me connaissent bien, n’ignorent pas à quel point j’affectionne la Suisse et ses paysages. Bâle est un peu mon deuxième chez moi, Lucerne m’a coupé le souffle et enfin, je découvre la jolie Zürich, accompagnée de mon chéri berlinois.

En réalité, cette escapade était destinée à une visite familiale pour Hannylein à Constance, mais comme on était tellement proches de la frontière suisse et que l’aéroport de Zürich était proche, on eut envie de rester un long week-end pour visiter 2 ou 3 autres coins entre les deux pays germanophones. Le Rhin, étant parallèle à notre itinéraire, c’était parfait!

Ayant atterri à l’aéroport de Zürich, il nous aura même pas fallu 20 minutes pour rejoindre notre hôtel, le Crowne Plaza Zürich, en descendant à Albisriederplatz. Tout de suite après le check-in, on ne tarde pas non plus à prendre nos repères et composer notre itinéraire pour rejoindre le centre-ville. Je vous trace quand même un petit plan, si l’inspiration vous manque.

Malheureusement, je ne suis pas très bien placée pour vous raconter les petites anecdotes sur la ville, notre séjour à Zürich étant trop court, nous nous sommes juste contentés de nous balader dans la vieille ville. Et malgré cette visite express, je compris vite que son ambiance est similaire à celle de Bâle, mais avec un côté plus citadin et presque médiéval.

En montant la pente dans la rue parallèle à celle du quai du fleuve Limmat, on arrive dans une grande cour assez tranquille: la Lindenhof. De là, on pouvait avoir une vue imprenable de Zürich et la colline derrière l’autre partie de la ville.

Sinon, un petit thé dans cette petite terrasse privée ne serait pas de refus hihihi.

Étant un espace tranquille, c’est aussi une bonne occasion de faire une petite activité nécessitant une bonne dose de concentration.

Notre journée se termine avec Gemütlichkeit autour d’une bonne petite fondue. L’idée initiale étant de manger pas trop cher, j’ai un peu déchanté en voyant qu’un Döner coûtait près des 10 francs suisses. Autant manger quelque chose de plus consistent et surtout chaud! Après consultations de plusieurs blogposts sur Zürich, voilà que le choix de notre dîner s’était tourné vers Le Dézaley (Römergasse 7 – Altstadt).

Nous avions commandé une fondue classique de la maison avec des tranches de baguettes, des cornichons et du mais, en garniture à tremper dans le fromage bouillant. Le prix n’est pas donné, mais on était bien chouchoutés et nos estomacs étaient au paradis. 🙂

Il me tarde déjà d’y revenir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*