Vietnam o’clock in Berlin


Back to the Roots, Berlin / Tuesday, March 26th, 2013

Profitant de mes jours de congés, je suis allée faire un tour avec mon copain, dans un espace de commerce asiatique à Berlin Lichtenberg: le Dong Xuan Center. C’était plutôt intéressant de voir plusieurs halles d’épiceries vietnamiennes où on pouvait trouver des produits culinaires pour se cuisiner de bons plans (c’est facilement trouvable dans les épiceries asiatiques en ville, néanmoins 3-4 grandes épiceries vietnamiennes, les unes à côté des autres, étaient à notre disposition).

couloir donx xuan center berlinD’ailleurs, c’était bien plus qu’un espace de supermarché, quelques petits restaurants y sont également intégrés dans ces entrepôts, mais ça me rappelait beaucoup l’ambiance qui régnait dans les marchés de Saigon (Cho Benh Thanh), mais avec une foule totalement…. ouh là là ! Totalement vide !

Forcément, on ne s’attend pas à avoir une ambiance de folie un lundi matin. En tout cas, pour toute personne asiatique (ou pas) qui aime cuisiner asiatique (moi par exemple) ou nostalgique de leur vacances familiales dans les campagnes vietnamiennes ou khmères, c’est sympa pour flâner. On peut trouver des salons de manucure, de massage et de bien-être, des boutiques d’accessoires de mode (bon, c’est pas non plus H&M, mais les vêtements ne sont pas si laids que ça et ce n’est pas trop cher, ça pourra toujours vous servir de pyjama à la maison :D), produits high-tech et décorations.

Pour ma part, je n’ai pas spécialement fait LA découverte exceptionnelle du siècle, étant habituée à faire occasionnellement mes courses dans les épiceries asiatiques, qu’elles soient à Berlin ou à Mulhouse, mais j’ai pu, enfin trouver des petits desserts ou brioches faites maison. Je parle entre autres des banh bào que je vénère plus que tout, des brioches vietnamiennes fourrées au pâté de porc cuit avec une tranche de saucisse chinoise, un petit morceau d’œuf cuit et un champignon noir.

Banh bo Nuong Teaso

Quant aux desserts, ils proposaient des banh da lon, vous savez, ces petits gâteaux verts, qui ressemblent à des éponges… 🙂 un vrai délice et très apprécié des Vietnamiens. Parfois, on peut trouver quelques variantes, comme du coco râpé par dessus. On aime ou on n’aime pas, c’est beaucoup de travail, si on en croit la cuisinière Uyen Thy sur cette vidéo!
En plus des banh bo nuong, je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter une boîte de mochis japonais. Ce sont des gâteaux à base de riz roulés généralement en boulettes qui sont fourrés aux haricots rouges, soja ou sauce de cacahuète. Donc à servir en dessert ou goûter de 4h (enfin, je les mange à n’importe quelle heure), ils existent aussi avec d’autres variantes de garnitures qu’on peut les déguster dans les fondues ou autres plats salés.

On n’est restés pas moins de deux heures dans cette zone, en tout cas, on ne peut absolument pas nier l’embarras du choix, qui subsiste, les ingrédients sont tellement variés. Les épiceries se ressemblent toutes, même si l’organisation et le rangement laissent un peu à désirer, on déniche à peu près, ce qu’il faut. Excepté mon copain, qui souhaitait s’acheter des cannettes de Calpis japonaise (ça ressemble à du milkshake gazeux, très bon!), bizarrement introuvables. J’ai cependant une petite pensée pour mon papa qui n’arrête pas de faire des aller-retours le samedi matin entre Mulhouse et l’Allemagne pour s’acheter un sac de 20kg de riz le moins cher possible.

Finalement, cette petite visite dans cet espace commercial m’a fait plaisir de replonger dans mes souvenirs de vacances en Asie, avec ces annonces accrochées au mur, griffonnées en vietnamien, des affiches colorées d’événements pour des soirées vietnamiennes, des photos de calendrier de mannequins en áo dài, etc. Sans parler des épices qui flirtaient avec nos odorats rappelant la cuisine de mes parents, l’agitation des marchands dans tous les rayons, les commerçants te dévisageant de la tête aux pieds… L’inconvénient principal est que le Dong Xuan se situe bien trop loin de mon appartement… donc autant revenir au Asia Mékong près d’Alexanderplatz (la variété est beaucoup plus grande et il y a possibilité de trouver des produits alimentaires coréens ou des boissons Calpis pour Monsieur).

Pour s’y rendre, il y a tout simplement l’arrêt de tram Hertzbergstraße  juste en face de l’entrée du Dong Xuan, desservi par les lignes M8, M21, M18 et M37. C’est ouvert tous les jours à des heures spécifiques (jetez un œil sur leur site), sauf le mardi.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=vS8HfQazx4M]

0 Replies to “Vietnam o’clock in Berlin”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.