WECANDANCE 2016 : mon expérience en bref


Europe / mardi, août 16th, 2016

Ce fut mon tout premier festival de musique et je suis consciente que c’est très loin des vrais et authentiques festivals où on ose se baigner dans la boue et pogoter pendant des heures en chantant nos artistes préférés. WECANDANCE est ce genre d’événement premium où on ose râler quand on n’a pas un certain confort. Je vous partage tout cela en quelques images. 😉

wecandance 2016

camping wecandance

 

Cette année, le jeune festival belge a lâché son thème tropical habituel pour le cosmos. Une ambiance assez spatiale bien que l’événement se soit déroulé à la plage de Zeebruges, le sable nous donnait une impression déserte, que je trouve absolument fascinante. La météo était coopérative avec nous, malgré les gros coups de vent frais, le soleil ne nous jamais abandonné tout au long du week-end. Quatre scènes principales divisaient la zone WECANDANCE, gérées par des clubs belges,  dont Bloody Louis et Kitsch Club.

N’étant pas familière de la line-up, j’ai fait une belle découverte au niveau des sons. Les artistes DJs ne sont pas commerciaux, mais leurs performances ont réussi à me faire danser sans arrêt sur le sable. J’eus vraiment l’impression d’être dans les clubs berlinois. Les genres sont éclectiques et se situent entre le hip-hop old school, techno underground et deep house, donc de la qualité musicale qui n’a rien à voir avec la K-pop. 😀

L’une des particularités de WECANDANCE est ce sens du style qu’ont de nombreux festivaliers. Beaucoup se sont prêtés au jeu en s’habillant dans le thème de l’espace, avec une grande dominance des tons métalliques et argentées. Si ce n’est pas la tenue vestimentaire qui fait cosmos, c’est le maquillage qui compte pour beaucoup. Sinon, ce sont les dômes et chapiteaux abrités par de nombreuses marques proposant des accessoires, des vêtements, des arrangements capillaires et d’autres trucs sympas à tester (Redkens, Filles à Papa, Zalando, Schweppes, Red Bull, etc.). Pour ma part, ce fut ma veste en denim avec effets métalliques aux manches qui a créé pas mal d’envieux à Zeebruges et sa ville voisine Knokke. Ce fut mon gros kiff fashion, hihihi.

Comme mentionné précédemment, la nourriture saine est de mise dans ce festival. Ce fut un véritable foodmarket où on pouvait tester des plats savoureux, conçus par de grands chefs de cuisine. Entre bao burger, couscous au merguez, boulettes de poisson, burger au homard et bien d’autres, le choix est immense. Sans compter les boissons saines (jus d’açai, smoothie aux fruits et légumes crus, etc.) qui étaient mes véritables recharges de batterie. 

Le bilan en bref était positif, j’en perds même mes mots, ce fut un petit week-end excellent, riche en émotions, coups de soleil et douleurs musculaires, à force de danser. 😀 Les étoiles continuent de briller dans mes yeux, ma tête encore fait des rotations entre plusieurs planètes, WECANDANCE m’a totalement conquise et je me réjouis de revoir ça l’année prochaine. <3

wecandance 2016 coucher de soleil

3 réponses à « WECANDANCE 2016 : mon expérience en bref »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.