A very Irish weekend in Dublin


Voyages / Thursday, May 24th, 2012

 Ce fut spontané! Mon “ami” (oui, le monologue) qui avait un rendez-vous professionnel m’a supplié de l’accompagner un week-end à Dublin avec lui. A peine lui ai-je dit “Ja, vielleicht“, qu’il s’est jeté sur son Iphone pour réserver les billets AirLingus. Je ne savais pas quoi dire, rien n’avait été organisé, mais apparemment, il y a déjà été quelques années auparavant.


Il faut dire que Dublin, alias Baile Átha Cliath en Irlandais gaélique, est une véritable petite perle de l’Europe: capitale localisée à proximité d’un port et traversée par le fleuve Liffey a vraiment tout pour séduire les amoureux de la culture, de l’art et… de l’argent aussi :D. Je dis ça aussi, parce qu’en tant passionnée de l’économie internationale, Dublin est aussi une des  rares villes qui s’est le mieux développée, ces dernières années en Europe.Donc voilà, j’ai eu droit à 2 longs jours sympas en Irlande! A part la couleur verte, son histoire conflictuelle, le parti Sinn Féin et les artistes irlandais tels que U2, les Cranberries ou Oscar Wilde, je ne savais rien de l’Irlande.

Vendredi soir après le boulot, direct aéroport Berlin-Schönefeld pour l’avion vers Dublin! On a décollé aux environs de 21h, donc il faisait déjà sombre. Pendant ces presque deux heures de vol, on pouvait clairement sentir le changement de temps: remonter de la nuit noire à un coucher de soleil, c’était top. J’ai toujours trouvé intéressant de voir des endroits comme en Europe du Nord où le jour dure plus longtemps qu’en France ou en Allemagne.

À l’arrivée aux environs de 22h, heure locale à l’aéroport de Dublin récemment rénové. Après avoir récupéré notre voiture de location aux bureaux Hertz, nous nous dirigeâmes à notre hôtel. Une fois reçus par le personnel, nous sommes allés directement au bar de l’hôtel… Et on a fait ça:

Tout de suite une pinte de Guinness pour bien commencer ce petit week-end. Bon OK, l’Irlande ce n’était pas que le pays des pubs, c’est aussi une ville pure et verte. On sentait que la tradition et la culture sont très marquées par l’histoire.

On n’a pas vraiment eu l’occasion de visiter toutes les incontournables, mais j’ai fait de belles photos, histoire d’immortaliser ces instants sympas où il était possible de se réfugier au parc St-Steffen après quelques moments d’agitations citadines.

Je peux m’estimer chanceuse d’avoir eu le beau temps, même si la température était inférieure à celle de Berlin, c’était agréable pour se balader dehors et visiter un peu les centres commerciaux comme celui du Green Shopping Center à l’architecture sublime! Au passage, j’ai pu m’acheter une jolie robe chez H&M! 😀

Deux parties composent la ville de Dublin : le Nord et le Sud par le fleuve au nom de Liffey. La différence d’atmosphère est assez distinguée, le Nord plus aisé alors que le Sud est très apprécié par les jeunes. C’est aussi où se situe le Temple Bar pour faire THE party! Des milliers des visiteurs traversent le pont chaque jour pour joindre le quartier Sud-Liffey depuis la rue O’Connell.

Avec la voiture, nous nous sommes faits une petite virée dans les côtes, assez frisquets et confrontées à un vent agressif sur la plage de Dublin au coucher du soleil. Le lendemain, on a refait pareil, sauf qu’on est montés encore plus haut dans une autre ville à une vingtaine de minutes depuis la capitale irlandaise, à Howth! Cadre époustouflant, mais vestes et manteaux recommandés!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.