L’art de préparer le café vietnamien


Cuisine / jeudi, mars 18th, 2021

Étant une bonne consommatrice du café en général, le café vietnamien a toujours tenu une place spéciale dans mon cœur. Il évoque mes souvenirs de vacances avec ma famille dans le delta du Mékong, notamment lors du petit-déjeuner avant la visite au marché.

café vietnamien glacé

Le café vietnamien est riche, plein de saveurs, surtout parfait lorsqu’il est consommé glacé, idéal pour les journées chaudes. J’ai été surprise de découvrir que le Vietnam soit classé à la deuxième place parmi les grands pays exportateurs du café (source). La majorité des grains de café au pays sont de type robusta, donc une forte teneur en caféine, avec moins d’acidité et une petite touche amère. Un vrai coup de poing parfois par rapport à l’odeur ressemblant au chocolat ou à l’arabica, c’est traître !

Les Vietnamiens ont souvent tendance à sucrer leur café avec du lait condensé (cà phê sữa) si ce n’est pas pour du café noir (cà phê đá), pour l’harmoniser avec le côté amer des grains.

Ingrédients et matériel pour le café glacé vietnamien (cà phê sữa đá)

  • du café vietnamien déjà moulu
  • du lait condensé
  • de l’eau bouillante
  • des glaçons
  • le phin cà phê (filtre à café vietnamien)
  • une petite dose de patience 😀
ingrédients et matériel café vietnamien

J’utilise pour ma part, le café de la marque Coffee Hồng Hạnh (apparemment une petite marque venant des hauts-plateaux de Buôn Ma Thuột, connus comme la capitale du café au pays), ramené du marché de Loan Mỹ, un petit village dans le province du Vĩnh Long au delta du Mékong, discrètement inséré dans ma valise par ma cousine. En France et en Allemagne (enfin dans les épiceries asiatiques de Mulhouse et Berlin), je n’ai trouvé que du café de la marque Trung Nguyên, qui est très populaire, plus répandu à l’international, mais très bon également.

cafe vietnamien trung nguyen coffee

Concernant le lait condensé, n’importe quelle marque peut faire l’affaire et ce n’est honnêtement pas difficile d’en trouver dans les supermarchés ou grandes surfaces. On pourrait éventuellement être tentés d’utiliser du lait normal à la place ou un petit morceau de sucre, ca restera quand même délicieux (je l’ai déjà fait oups!), mais restons plutôt dans le concept classique du café vietnamien. 🙂

Le petit défi est de se fournir le filtre disposé à cet effet, appelé phin cà phê. Je possède un filtre en acier inoxydable avec une petite presse percée, pour extraire le plus d’arômes possible et un petit couvercle pour retenir la chaleur. Je l’avais reçu en cadeau, mais c’est très facile de les trouver dans les épiceries asiatiques à proximité ou sur Amazon alternativement.

filtre à café vietnamien

Instructions

  1. Commencer par faire bouillir de l’eau (suffisamment pour remplir une petite tasse).
  2. Verser, en attendant, du lait condensé dans un petit verre, vous pouvez décider de la quantité (la plupart du temps, je mets une bonne couche complétant le fond du verre).
  3. Placer le filtre sur ce même verre et y servir 3 à 4 cuillères à café du café-même. Faire en sorte de bien homogénéiser la couche de café.
  4. Placer le presse sur la couche de café.
  5. Une fois l’eau devenue bouillante, verser un petit fond tout doucement dans le phin, pour libérer les saveurs des grains du café et s’assurer que le mix tombe goutte-à-goutte lentement dans le verre.
  6. Reverser doucement de l’eau encore une fois et remplir jusqu’au bord (parfois je remets encore une petite couche d’eau hehe), avant de fermer avec le couvercle.
  7. Une fois l’eau entièrement filtrée, retirer le phin.
  8. Mélanger le café et le lait concentré.
  9. Verser le tout dans un autre verre rempli de glaçons.

Maintenant, il ne reste plus qu’à le savourer!

café vietnamien glacé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.