bvg you drive me crazy

On dit souvent que les Français sont de vrais râleurs… eh bah oui, je ne l’ai jamais vraiment assumé moi-même, mais il se trouve que je râle aussi (intérieurement) chaque jour, du réveil matinal à l’heure du dodo, en passant par les transports BVG pour aller au boulot et les soirées au bar. Et d’ailleurs, quand on prend les transports en commun, comprenez vite pourquoi. En fait, ce ne sont même plus des questions, cet article est devenu un cahier de doléances. Veuillez m’excuser d’avance pour les gros mots et mes expressions puériles.

Continue Reading "Les questions que je me pose sans arrêt dans les transports publics berlinois"

L’un des gros avantages de Berlin est aussi sa proximité avec ses villes voisines qui nous offrent plus de tranquilité à quelques kilomètres seulement des brouhahas des clubs. À seulement 20 minutes de train depuis la Hauptbahnhof de Berlin, Potsdam est une ville mignonne à visiter et possède son plus gros atout de la région brandebourgeoise : le Château Sanssouci et son gigantesque parc.

Continue Reading "Sous le soleil à Potsdam: une balade au Parc Sanssouci"

Ce fut mon tout premier festival de musique et je suis consciente que c’est très loin des vrais et authentiques festivals où on ose se baigner dans la boue et pogoter pendant des heures en chantant nos artistes préférés. WECANDANCE est ce genre d’événement premium où on ose râler quand on n’a pas un certain confort. Je vous partage tout cela en quelques images. 😉

Continue Reading "WECANDANCE 2016 : mon expérience en bref"

zojoji temple tokyo

Ce qui m’impressionne le plus au Japon, c’est cette cohabitation anodine entre nature, modernité et tradition. Le vert rafraîchit les après-midis humides de Tokyo, la Tour de Tokyo ne cesse de nous prendre de haut, n’importe où et bien sûr, cette masse humaine, locaux et touristes, qui ne semble jamais s’arrêter à tous les coins de rue.

Continue Reading "Japan Trip : Tokyo #5 – Zōjōji, Tokyo Tower et Ginza en bref"

berlin and cranes

Malgré le Sunday blues, je trouve que les dimanches berlinois ne sont pas si déprimants que ça. Si pour beaucoup de jeunes Berlinois, le jour du Seigneur se résume à danser au bord du Rummelsburg ou à rattraper ses samedis perdus au Kater Blau, le reste d’entre nous ne se plaindra probablement pas de rester chez soi ou faire des sorties, plus tranquilles. Très utiles si jamais vos proches ou familles viennent vous visiter dans la capitale berlinoise. 😀

Continue Reading "Où traîner le week-end à Berlin quand il fait beau ?"